Étiquette : jeter l’encre magazine

Pas de veine, et pourtant…

Le style traditionnel de la tatoueuse Pas de veine Pas de Veine est tatoueuse chez Viva Dolor, à Lyon. En effet, elle a été formée par le célèbre Navette. Si leur point commun est le noir, la ressemblance s’arrête là. Car la tatoueuse a su se départir de son mentor, pour créer son propre style. Ainsi, son univers est mélancolique,… Read more →

Share
dominique minchelli

Dominique Minchelli, boss de 23 Keller

Dominique Minchelli, pierceur et fondateur du shop « 23 Keller » En 1994, Dominique Minchelli ouvre « Gauntlet Paris », une franchise piercing importée de San Francisco, dans le 11ème arrondissement de Paris. 4 ans plus tard, après le déclin de la marque, le shop sera rebaptisé “23 Keller”. Formé à l’école “Gauntlet”, Dom pratique un piercing moderne et prendra part au “Guide des… Read more →

Share

Nicoz Balboa, son trait enchanteur, du papier à la peau

La tatoueuse romaine Nicoz Balboa Française d’adoption depuis 2001, Nicoz Balboa est une artiste accomplie qui a su affirmer son univers sur tous les supports : du papier à la peau. Son trait fin et délicat ainsi que ses couleurs pastel nous offrent un univers empreint de sensibilité aux reflets parfois obscurs. De petites filles aux longs cheveux côtoient les loups… Read more →

Share

Dermographus, projet tattoo et culturel bordelais

Dermographus, des fonds d’archives pour tatouer Dermographus est un projet intéressant qui lie la bibliothèque de Bordeaux au shop de l’Homme invisible. En effet, 2 bibliothécaires de Mériadeck ont proposé à la boutique de l’homme invisible, un fonds d’archives libres de droits. En effet, les tatoueurs pouvaient sélectionner des motifs à tatouer pour un prix raisonnable.  Cependant, cet échange était basé… Read more →

Share

Pegg Tattoo Machines, des dermographes artisanaux

Pegg tattoo machines et son savoir-faire homemade Un cadre robuste, des bobines à la conductivité électrique efficace, un design épuré ; ce sont les qualités que privilégie Pegg Tattoo machines dans sa fabrication. Un atelier confidentiel qui propose du homemade avec un vrai savoir-faire manuel. Pegg Tattoo Machines, c’est la collaboration de deux amoureux de l’artisanat d’art : Antoine Paul DZR, tatoueur (The Black… Read more →

Share

36 Days of type, un abécédaire tattoo

36 days of type, l’abécédaire de Cali Doso 36 days of type est le projet de Cali Doso, graphiste colombien. Il a proposé aux artistes du monde entier de partager durant 36 jours un abécédaire avec le hashtag #36daysoftype. Ainsi, chaque jour, les participants devront proposer une lettre de l’alphabet stylisée. On peut dire que son projet a très bien marché.… Read more →

Share

Desert Ink, des tatoueurs repentis

Desert Ink, une série photos de Jonathan May Desert Ink est la série photographique de Jonathan May. En images, Jonathan nous raconte le quotidien d’anciens membres de gangs, qui ont trouvé la rédemption dans le tatouage. En effet, en prison, ceux-ci ont entrepris un apprentissage un peu spécial en tatouant leurs codétenus. Puis, une fois sortis, ils se sont reconvertis en tatoueurs… Read more →

Share

Bikin Ink, organisateurs de conventions

Bikin Ink : interview de Sam, organisateur de conventions Bikin Ink organise des conventions de tatouage de qualité. Sam, alias Horichimou, fait partie de l’asso et prend en charge la convention de Montpellier. Ce tatoueur est un hyper actif qui investit son énergie dans les conventions de Montpellier et de Nantes, mais pas que ! En effet, issu du métier… Read more →

Share

Jeff Gogue : « Tattoo as I see it »

Jeff Gogue et sa vision du tatouage avec “Tattoo as I see it” Jeff Gogue est un tatoueur américain qui exerce depuis 14 ans. Devenu tatoueur à 26 ans, Jeff est pourtant réputé pour son talent, oscillant entre onirisme et réalisme.    Pendant 5 ans, l’artiste a été suivi pour la réalisation de ce magnifique documentaire “Tattoo as I see… Read more →

Share

Sixo Santos, tatoueur et graffeur

Sixo santos : de sailor zizi à tatoueur Sixo Santos est un ancien graffeur, devenu tatoueur. Aussi, il a officié un temps au shop The Tattooed Lady, à Montreuil. Sixo s’est fait remarquer par son style graphique. En effet, il pique dans un style graphique noir entre les à plats de Charles Burns et les déliés de Serre, et ça tombe… Read more →

Share
error: Content is protected !!